09Déc/21

Postulat “pour une utilisation élargie du minibus communal”

Depuis plusieurs mois, la Municipalité a mis en service un minibus permettant de relier les hameaux des hauts de Villeneuve au centre-ville. Cette disposition avait pour but de répondre aux pétitionnaires soucieux d’une desserte fine en transports publics sur le territoire communal, en particulier en faveur des aînés. Lors de la dernière séance du Conseil communal, la Municipalité a annoncé la suspension de ce service peu fréquenté afin d’engager une phase de réflexion quant à l’avenir de cette ligne.

Compte tenu de l’augmentation de la population, du développement de certains quartiers et de la nécessité de gérer le trafic routier sur le réseau communal, le groupe UDC souhaite inviter la Municipalité à étudier l’opportunité d’étendre l’utilisation du minibus de la commune, en particulier pour accomplir le ramassage et la dépose des écoliers résidant dans des zones non desservies par les transports publics.

Un tel transport bien organisé aurait certainement pour effet de diminuer le nombre d’enfants que la commune doit prendre en charge pour les repas de midi, de diminuer le trafic autour des écoles, de désengorger les places dépose-minute et aurait même un rôle écologique puisqu’il diminuerait le nombre de véhicules circulant simultanément sur les chaussées. Ce transport offrirait en outre un moyen sûr pour les élèves de circuler entre leur domicile et leur école tout en soulageant la pression sur les besoins en locaux pour l’accueil des enfants à midi. Bien évidemment, un tel service de transport ne pourrait plus être assuré par du personnel bénévole.

En conséquence, le groupe UDC a l’honneur de demander à la Municipalité d’établir un rapport répondant aux objectifs suivants :

  1. Etablir une analyse et un bilan de la mise en œuvre de l’itinéraire actuel de minibus desservant les hauts de Villeneuve : taux de remplissage du véhicule, coûts d’exploitation, rapport coût / bénéfice, enquête de satisfaction des utilisateurs, etc.
  2. Etudier l’opportunité et la faisabilité d’étendre l’exploitation de ce minibus à des missions de transports scolaires des enfants résidant dans des zones non desservies par les transports publics.
  3. Identifier combien d’enfants pourraient être concernés par l’organisation d’un tel transport public.
09Déc/21

Postulat “pour des toilettes décentes et proches des espaces publics”

Depuis la dernière législature, beaucoup de mesures ont été prises pour améliorer l’attractivité touristique de notre cité. Si le volume des visites semble avoir bénéficié d’une croissance, en particulier sur notre littoral et dans notre bourg, la qualité de l’expérience client peut bien souvent laisser à désirer en matière d’accès aux toilettes publiques.

Joyau de nos espaces publics dans son écrin de verdure sublimé par les teintes orangées du soleil couchant, le parc de l’Ouchettaz fait triste figure lorsqu’il s’agit d’évoquer son bloc sanitaire, dont la vétusté n’a d’égale que sa pestilence à certaines heures de la journée, malgré les dispositifs anti-odeurs installés. On peut ici vraiment parler d’un besoin qui se fait sentir…

En 2012, le Conseil communal a adopté le postulat Chavannes demandant à la Municipalité de rénover ou de remplacer ces latrines. La nécessité d’attendre l’aboutissement de l’agrandissement du port et du réaménagement de l’Ouchettaz a souvent été citée en guise de prétexte pour ne rien entreprendre. En conséquence, 9 années plus tard, le canard (WC) était toujours vivant… Autant d’années où notre destination touristique a souffert et souffre encore d’un déficit d’image peut acceptable.

En outre, le développement d’activités et d’animations dans le bourg, en particulier dans la Grand-Rue et derrière le temple St-Paul, a révélé une cruelle absence de WC publics à l’intérieur du centre-ville. Depuis le centre du bourg, il faut marcher environ 300 mètres pour rejoindre les commodités les plus proches. Des solutions transitoires au travers de la bonne volonté de certains commerçants et restaurateurs ont pu être trouvées, mais ne constituent pas une réponse convenable sur le long terme.

De plus, les usagers du temple, paroissiens et amateurs de concerts, sont clairement demandeurs d’une solution à proximité, augmentant de ce fait la valeur ajoutée de leur expérience.

En conséquence et afin que les WC de Villeneuve reviennent en odeur de sainteté, le groupe UDC demande à la Municipalité :

  1. d’entreprendre dans les meilleurs délais une étude visant à moderniser et/ou à remplacer le bloc sanitaire du parc de l’Ouchettaz, indépendamment des projets en cours de réaménagement du port ;
  • d’entreprendre une étude visant à construire des toilettes publiques dans le bourg, par exemple à proximité de la Place du Temple pour répondre aux besoins des organisateurs d’événements, des visiteurs et des usagers du temple, dans une perspective de revitalisation du centre-ville.

En vous remerciant de prendre en considération ce postulat et de le renvoyer à la Municipalité.